Chez soi ou sur son lieu de vacances, les règles de tri peuvent varier et c'est parfois difficile de s'y retrouver (malgré la récente simplification des consignes de tri).

Mais quelles sont les erreurs les plus courantes ?

  • Mettre ses déchets recyclables dans un sac plastique: les trieurs ont pour consigne de ne pas les ouvrir, les déchets ne seront donc pas recyclés ;
  • Emboîter les emballages : cela donne un bloc uniforme impossible à défaire après compactage par le camion ;
    Jeter dans la poubelle de recyclage des déchets contenant du liquide ou de la nourriture : de plus, cela entraîne la contamination des autres déchets en contact. Attention toutefois, ce n'est pas parce qu'un emballage est un peu gras ou sale qu'il ne doit pas être mis au recyclage. Par exemple un carton à pizza peut être recyclé s'il ne reste pas de morceaux de pizza dedans ;
  • Jeter des vêtements dans le tri sélectif : ils doivent être déposés dans des bornes à textile "Le relais" ou être confiés à des associations ;
  • Jeter des objets métalliques dans le tri sélectif: mis à part les emballages métalliques, les objets en métal (ustensiles de cuisine, outils,...) doivent être amenés à la déchetterie.


Attention : du fait que les déchets ne soient pas recyclés, ces erreurs de tri génèrent des surcoûts pour la collectivité, et donc...pour le citoyen !

Des applications ont été développées afin de vous aider à vous y retrouver et éviter ces erreurs, ainsi que des erreurs liées aux variations des consignes d'un endroit à l'autre :

  • l'application Le Guide du Tri permet de connaître les consignes selon la ville où l'on se trouve, mais également de localiser les points de collecte. Elle donne également des conseils spécifiques pour certains déchets dont on ne sait souvent pas vraiment quoi faire (par exemple les médicaments, les déchets chimiques etc.). 
  • l'application Ully, qui vise à indiquer les lieux de collecte autour de votre position pour les différents types de déchets, connaître les jours et horaires de ramassage des encombrants. Ces applications sont collaboratives : elles permettent par exemple de signaler des lieux de collectes ou des décharges sauvages.

Le recyclage fait également l'objet de son lot d'idées reçues, par exemple :

  • "tous les déchets finissent dans la même benne" : c'est faux ! Les déchets triés sont envoyés dans différents centres de tri pour être valorisés, et des certificats prouvent que c'est bien le cas ; la loi impose la traçabilité des déchets.
  • "le recyclage n'est pas bon pour la planète" : le recyclage permet d'économiser les ressource et l'énergie utilisée pour la fabrication de produits neufs ; en France, il permet d'éviter l'émission de 1,8 millions de tonnes de CO2 chaque année.
  • "on ne peut pas recycler à l'infini" : les performances de recyclage sont en constante amélioration, notamment grâce au développement de l'éco conception.
  • "ça ne sert à rien de trier si mon voisin ne le fait pas" : en agissant au quotidien, vous donnez le bon exemple aux autres et vous contribuez à leur faire adopter de bonnes pratiques !
     

Mais, même s'il est très important de bien trier ses déchets, il ne faut pas perdre de vue que le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas !

Source : Etiquettable