La première chose à faire : ne pas jeter les restes. Selon la quantité, ils pourront vous faire un autre repas, ou être incorporés dans une nouvelle recette. Belles économies à la clef !

  • Le pain sec : à transformer en croutons, chapelure, pain perdu ou tartines grillées.
  • Les fruits pas assez ou trop mûrs : à transformer en compotes, confitures, gelées et autres sirops.
  • Les légumes flétris : faites-en un coulis, un caviar, une purée ou encore une soupe…
  • Fruit entamé : Il vous reste un ou des fruits entamés ? Frottez la face coupée avec un peu de jus de citron, vous gagnerez quelques jours de conservation.
  • Croquez ces zones méconnues : Fanes de radis ou de carottes, épluchures en tous genres, cosses de petits pois, carcasse de volaille ou de poisson… toutes ces choses se mijotent et se révèlent succulentes. Élargissez vos horizons culinaires en testant de nouvelles recettes. Un joli régime pour vos poubelles.
  • Fromage durcis : une fois râpés, ils feront une agréable alternative à l’emmental râpé dans vos plats.
  • En général : il est rare qu'un aliment ne puisse pas se détourner en gratin, quiche ou salade composée…

 

Sources : France Nature Environnement